Les coquelicots

 rouges baisers

J’ai une passion débordante pour les coquelicots,

Quand ils inondent de rouges baisers, les champs en jachère,

Les champs de blés murs, ou les flancs des collines.

Voyez celui-ci, de rouge vêtu et fraîchement éclos

Parsemé de rosée, comme des perles fines

Qui lui servent de miroir, le matin au réveil,

Il secoue ses jupons encore tout froissés de sommeil

Sa jupe est aussi légère qu’ une aile de papillon

Le soleil y joue, la réchauffant de ses rayons ;

jupons délicats    lumièrejpg    si fragiles et si beaux       

 

Oh ! Imprudent que voilà ! Jouvenceau au corps sage,

La bouche  de corail, voluptueuse et offerte

la bouche voluptueuse et offerte

A je ne sais quel amant, amoureux ou volage

Qui le déshabillera et de ses mains expertes

Dégrafera d’abord le haut de son corsage,

Dévoilant en son sein, un cœur tout juste naissant,

magnifique en son coeur

Puis enlèvera un à un ses jupons transparents,

Les jetant ça et là sur l’herbe verte et ne laissant

Au poète que je suis, que quelques gouttes de sang.

     transparence    cadeau !    quelques gouttes de sang

Texte de Marina, photos de Pieb

N'oubliez pas de mettre un commentaire, merci.

un clic sur chaque photo pour l'avoir comme une carte postale