Ses yeux en amandes ont la couleur d’acier de la mer

Comme je la vois certains matins à Cavalaire,

Ce gris métallique sous le soleil blanc du matin,

Changeants quand la lumière s’y fraie  un chemin,

Un peu ardoise aussi, un peu souris parfois,

Un peu surpris  quand elle est aux abois,

Si mystérieux, que l’on aimerait s’y perdre peut-être

Où s’y aventurer comme dans une toile de Maître,

Et lier les pigments pour y jouer des couleurs.

Car chez elle, même l’iris ressemble à une fleur.

ses yeux d'acier 

Bien planté sur son joli minois d’enfant qu’elle est encore

Son petit nez rose est discret, attendrissant et trop mignon,

Il rougit comme celui du petit renne quand il fait froid dehors,

Et devient comme le chantait maman, rouge comme un lumignon.

le petit renne au nez rouge 

L’ange à sa naissance qui posa son index, en disant « chut ! »

A laissé son empreinte, ce petit fossé, sur sa lèvre,  juste au dessus.

Sa bouche quand elle dort est un bouton de rose

Et quand elle sourit, le bouton s’épanouit,

Quand elle rit aux éclats, tout en elle bouge et explose !

Sa bouche quand elle pleure devient vite une moue

Mais quand elle vient déposer sur mon cou, sur ma joue

Un baiser qui claque, comme elle dit un bisou

bien vite alors sa bouche prend la forme d’un cœur ;

Sa bouche quand elle parle, laisse entrevoir

A l’intérieur ses si petites dents de lait d’ivoire

Si blanches, si pointues, si bien alignées et si polies

Qu’à coup sur, elle saura mordre la vie !

sa bouche en fleur

Texte de Marina et photos de Pieb

Sarah est vous l'aurez compris, notre petite princesse, notre petit cadeau.

N'oubliez pas de mettre un commentaire si vous le souhaitez. En bas du texte et à gauche. Merci