Je suis dans mes journées d'histoires d'enfants, mais pourquoi de redeviendriez-vous pas des enfants vous-mêmes ? où bien, êtes-vous restés des enfants ? Mais, et ça, vous vous le demanderez toujours, ais-je bien vu tout cela dans mon petit jardin ?

Le petit lapin de Pâques

une famille lapin 

Dans mon petit jardin magique

Existe tout un petit monde féerique,

J’ai vu, oui je dis bien j’ai vu de mes yeux, vu

Oh ! Quel bonheur !

Tout près du citronnier en fleurs

Un petit lapin tout nu

Et tout penaud, assis sur son derrière

Qui égrainait quelques arpèges

Sur un luth imaginaire,

Pour des fourmis en cortège.

Chacun à sa chacune,

Sous un rayon de lune

Dansa jusqu’au petit jour

Au pied des belles-de-jour.

Sa musique avait ensorcelé

Les oisillons de l’arbousier

Qui battirent de la mesure

Du talon de leurs chaussures.

Le tapage réveilla soudain,

Une armée de verts lutins

Qui s’emparèrent de mon lapin

Le trempant dans, vous savez quoi ?

Une bassine de chocolat !

Voilà pourquoi à Pâques on voit,

Des lapins en chocolat !

Un petit texte de Marina, qui fera une belle histoire pour Sarah. N'oubliez pas de mettre votre commentaire. En bas du texte et à gauche. Merci