La Grande Ourse

 la grande ourse     La grande ourse scintillante

Je vais chercher ce soir,  parmi toutes les étoiles,

Celle qui m’apportera demain, des nouvelles de toi,

Je demanderai je crois, à la Grande Ourse

De s’en aller courir la Galaxie, jusqu’à ta porte,

Elle qui, depuis toujours, poursuit sa course,

Condamnée qu’elle est, à tourner de la sorte.

Elle  volera vers toi, dans son chariot de lumières,

Parsemé d’étoiles, brillant comme cent soleils,

Et l’on pourra voir alors, en regardant le ciel,

Ce vaisseau lumineux filer dans la nuit claire.

Elle franchira l’espace, le temps d’un éclair

Entraînant dans sa chevauchée, son fils, La Petite Ourse,

Qui garde comme un fabuleux trésor,

La plus brillante des stars, l’Etoile du Nord,

Celle qui guida un jour, il y a bien longtemps, en Galilée,

Trois mages, qui la suivaient, sous le nom d’Etoile du Berger.

L’Ourse, sans se reposer, prendra de toi quelques clichés,

Et si par hasard tu apercevais dans la nuit, une lumière, sache

Qu’il ne s’agirait alors, qu’une simple photo prise au flash,

Une photo rapide, comme l’éclair d’une nuit d’orage,

Juste une image de toi endormie, à travers les voilages.

Mais tu dors si bien, qu’elle s’en repartira,

Sans t’avoir tirée de tes rêves, ma princesse,

Sans avoir auparavant, remonté sur toi le drap

De ses mouvements de mère, lents, et pleins de tendresse.

Encore un peu de magie, un peu de rêve. Texte de Marina. N'oubliez pas de mettre votre commentaire, en bas du texte, à gauche. Merci