Debout toutes les mamans, mamans du monde entier

Celles d’ici, celles d’ailleurs, d’Afrique, ou de Corée,

Vous toutes qui avez fait que le Monde soit Monde,

Tenons nous par la main et faisons une grande ronde,

A nous toutes et sans problème je pense, nous pourrons faire

En nous tenant du bout des doigts, tout le tour de la terre.

Que l’on vous appelle du doux nom de Maman, de Mama, de Mamusia,

De petite Mum, de Mouk, de Madré, de Mère, de M’man, ou de Màmà,

Ce mot est le même quand il est dit avec tendresse

De la part d’un enfant qui demande une caresse,

De la part de l’ado qui l’écorche, ne disant que la fin,

Et qui en fin de compte, vous dit qu’il vous aime bien ;

De celui là même, qui vous fera passer une nuit blanche,

D’être parti le samedi soir et ne rentrer qu’au matin du dimanche ;

Puis, quand adulte il deviendra et s’envolera du nid,

Se fâchera tout rouge quand vous le gratifierai de « mon petit ».

Nous nous ressemblons toutes, et rien jamais, ne pourra nous changer,

Notre amour est immense et nous pouvons tant donner ;

Debout toutes les mamans, mamans du monde entier.

Texte de Marina.