18 octobre 2012

Prince malgré Lui

Je l’entends. Je ne le vois pas. Je peux juste l’imaginer.  Alors, je laisse libre cours à mon imagination.   Prince malgré lui Depuis quelques jours et sortant du ruisseau, S’en va, se dandinant, un étrange crapaud ; Il déambule en coassant, se gonflant le jabot, Comme l’eût fait quelque Sire à l’habit bien brodé, Ou même quelque petit marquis, perruqué et poudré. Bien que trapu, hideux, laid, pustuleux et gluant, Une bouche édentée au sourire répugnant, Notre « bête » chemine le long du cours... [Lire la suite]