Par un temps de grisaille, j’aime à peindre en tons colorés. J’aime faire arriver le soleil dans un ciel couvert de nuages. Mettre des rubans de couleur dans une journée d’octobre.

 

COULEURS

 Quelques feuilles de dessin, un crayon et un peu de couleurs,

Et voilà tout à coup que s’éveillent les choses,

Là, dans un coin sombre, un bouquet de roses,

Et sur la chaise de jardin, un gerbe de fleurs.

Sous le pinceau de soie je crée des jours heureux,

Et la grisaille du ciel se pare d’un ruban bleu,

Je fais filtrer la lumière dans des endroits divers,

Et fais pousser des fleurs dans mon jardin d’hiver.

Les teintes se mélangent et se marient savamment,

Recouvrent maintenant le paysage d’octobre,

Je peints des myosotis et des bluets sur la robe,

De la fillette qui joue seule, en se balançant.

J’ai envie soudain, de lui mettre aux oreilles,

Des grappes de cerises bien rouges et bien mûres,

La voilà ainsi parée, de ses pendants d’oreilles,

Qu’elle arbore fièrement comme une riche parure.

Le pinceau maintenant s’attarde sur la nappe de coton,

Choisissant les couleurs, je veux en varier les tons,

Je dessine vivement quelques fleurs stylisées,

Prend au hasard les pavots qui me fascinent,

Et je reste éblouie devant cette peinture spontanée,

Délaissées, les roses et  les tulipes font triste mine !

Il fait frais maintenant, la fillette doit rentrer,

Enlever sa robe fleurie et ses pendants d’oreilles,

Les poser sagement sur la chaise de l’entrée,

Maman a fait griller une poêlée de châtaignes,

Il est l’heure pour elle d’aller goûter !

J’ai rangé dans leur boite, crayons et aquarelles,

Et si toutefois demain le ciel se couvre de nuages,

Et même si l’automne enflamme les feuillages, 

Demain si le cœur nous en dit, nous peindrons un soleil !

 FIN

 Texte de Marina. N’oubliez pas de mettre votre commentaire. Merci.