Vous attendez la suite que je vous avais promise. Eh bien la voilà. Comme toujours le texte est de Marina. 

VUE SUR MANHATTAN DEPUIS LE PONT DE BROOKLYN

UN NOEL A NEW YORK (suite et fin)

(3)

A Nous le City Pass, un passeport pour la Liberté,

L’Empire State Building et le Top Of The Rock !!

La Green Lady, brandissant son flambeau dans le Port de New York,

En a marre de s’geler à rester plantée là sur son île,

Elle aimerait bien féniantiser un peu plus au paddock

S’endormir en hiver et ne revenir qu’en avril.

A mon avis, elle aimerait bien se jeter dans les bras de l’Hudson,

Faire tomber à ses pieds sa toge et sa couronne

Et nager avec Lui jusqu’à ses épousailles avec l’Océan

Elle qui est depuis si longtemps sur Liberty Island.

Que dire encore, il y a tant à dire…..il y a trop à dire.

Un lieu qui pleure toujours ses Twin Tower,

Qui essaie de renaître avec la *One World Trade Center

Cette tour de verre, élégante comme un cristal  « Swarovski »

Emergeant d’un chantier où la foule se rue et se recueille sans bruit,

Une tour qui s’élance jusqu’à toucher le ciel et attend son flambeau

Une tour qui domine Manhattan et veille sur Ground Zéro.

Et puis, L’Empire State Building où j’ai attendu King Kong,

Me prenant pour Ann Darrow, LUI pour la Bête,

Et comme à la fin du film ………….. la Belle a tué la Bête ;

Et jaillissant soudain à l’angle de la 42ème et  de Lexington,

Le Chrysler Building, décoré de sa flèche et de ses gargouilles

Où je m’attends à voir, à croire que je suis *pedzouille,

Un  Spider-Man plus vrai que nature qui joue à chat perché,

Mais suis-je donc sotte, c’est pas un chat ….  c’est une araignée !

Me voici maintenant sur le Brooklyn Bridge,  au dessus de l’East River,

Les vélos me dépassent parfois souriants, parfois râleurs,

Pas question  pour moi de rêvasser la tête en l’air,

Ils ne me feraient pas d’cadeau et m’enverraient jongler pas terre !

Il fait un temps d’chien, le vent est plus que froid,

Ici et là les amoureux scellent leur amour par un nouveau cadenas,

Ils jetteront la clé comme ils le font chez NOUS dans la Seine

…..Un cadenas pour dire « je t’aime » !

Que ce soit dans Godzilla ou dans Le Jour d’Après,

Dans Armageddon ou dans Indépendance Day,

Et bien qu’à chaque fois détruit, toujours il se redresse.

A le voir devant moi si puissant, ce Pont est une forteresse.

Prise dans cette toile d’araignée, je me voudrais être une mouche,   

Pour voir dans ce quadrillage de câble et de filins

La skyline en panoramique,  en 360 degrés,

Puis voler jusqu’en haut des piliers et m’la couler douce,

En regardant d’en haut les passants se croiser et s’entrecroiser

Qu’ils soient d’ici, qu’ils soient d’ailleurs ou bien américains.

La semaine est passée vite dans cette ville « qui ne dort jamais »

Tant à voir, trop à voir, plus que mes yeux ne le pouvaient,

Qu’elle s’appelle New York, New York City ou bien même Grosse Pomme,

Je l’ai avalée d’un coup d’un seul et sans vide-pomme.

Je reste encore toute étourdie de ma ballade New yorkaise

Moi la petite *péquenaude, à moitié des Maillys, à moitié dijonnaise.

Je lance un dernier regard sur Manhattan, un peu triste,

Je cherche la sortie, mais j’ai appris un mot nouveau : EXIT

FIN

LA STATUE DE LA LIBERTE

LA LIBERTE    LA STATUE DE LA LIBERTE    SUR LE BATEAU QUI MENE A LA LIBERTE

 

EMPIRE STATE BUILDING

        EMPIRE STATE BUILDING N      EMPIRE STATE BUILDING   EMPIRE STATE BUILDING VU DE L'INTERIEUR

 

BEAUTE DE L'EMPIRE STATE BUILDING     DANS LE HALL DE L'EMPIRE STATE BUILDING   LE HALL DE L'EMPIRE STATE BUILDING   LUMIERES A L'EMPIRE STATE BUILDING   NOEL A L'EMPIRE STATE BUILDING

 

UNE VUE PLONGEANTE DEPUIS LE 86ème ETAGE DE L'EMPIRE STATE BUILDING

VUE SUR N      VUE SUR LE CHRYSLER DEPUIS L'EMPIRE STATE BUILDING      VUE PLONGEANTE DEPUIS L'EMPIRE STATE BUILDING

 

ONE WORLD TRADE CENTER ET GROUND ZERO

ONE WORLD TRATE CENTER    ONE WORLD TRADE CENTER ET WORL FINANCIAL CENTER    SUR L'HUDSON   

AUTRE VUE SUR GROUND ZERO    FOULE A GROUND ZERO

NOEL A CHRYSLER BUILDING

LE CHRYSLER ET SES GARGOUILLES     GARGOUILLE DE CHRYSLER     CHRYSLER

CHRYSLER PRIS DANS LE HALL      BOITE AUX LETTRES A CHRYSLER     PORTE D'ASCENSEUR A CHRYSLER

LE PONT DE BROOKLYN

PIEB SUR LE PONT DE BROOKLYN PREND EN PHOTO LA ONE WORLD TRADE CENTER

 

PONT DE BROOKLYN COMME UNE FORTERESSE       traversée du pont de Brooklyn    velo sur le pont de brooklyn    JE CROQUE LA POMME SUR LE PONT DE BROOKLYN   PONT DE BROOKLYN EN TOILE D'ARAIGNEE

cadenas sur le Pont de Brooklyn   A TRAVERS LES CABLES DU PONT, N   PONT DE BROOKLYN     PONT DEBROOKLYN VU DE DESSOUS

et puis quoi de plus beau qu'un couple d'amoureux

   des amoureux sur le Pont de Brooklyn

 

UNE VUE SUR LA KYLINE DEPUIS LE PONT DE BROOKLYN

VUE SUR MANHATTAN DEPUIS LE PONT DE BROOKLYN

Les photos sont de Pieb et de Marina.

Est-ce que la ballade vous a plu ? Moi, je me suis amusée à vous raconter MA version dans cette ballade de 7 jours à New York. Même si ce furent des journées « marathoniennes », elles furent remplies en TOUT ! J’ai été parfaitement comblée. J’ai apprécié tout ce que j’ai eu la chance de vivre : Un Noël à New York.

N'oubliez pas de mettre votre commentaire. Merci.