La Thaïlande. Par deux fois nous y avons mis les pieds. Vu et parfois revu les mêmes endroits, toujours différemment. Vécu des moments extraordinaires aussi. Tikky nous guidait, nous maternait, nous reprenait aussi sur certaines lacunes de notre part sur NOTRE histoire de France. Comme souvent en fin de voyage, chacun s'échange ses adresses « mail ». Depuis, assez régulièrement, on se donne de nos nouvelles. Moi je trouve « magique » de communiquer ainsi. Et Vous ?

 

Pour mon ami : un croqueur de poires et un artiste qui fait un portrait en quelques minutes. On dit qu'il « croque ». La poire (là on ne parle pas du fruit) mais de notre face, notre tête.

 

Rappelles toi mon ami quand nous parlions du Pont de la Rivière Kwaï. Tu nous en a démontré les deux sens également. Ne pas dire Kwaï mais Kwé …..mots que l'on croit identiques et qui ne veulent pas dire du tout la même chose.

 

Cet ami du bout du monde

 Quelques messages de temps en temps

 pour parler de la pluie ou du beau temps,

 de son Pays et de ses voyages lointains,

 parler un peu, parler de tout, parler de rien,

 d'un soleil couchant dans un jour qui décline

 c'est mon ami Tikky Tourmaline.

 C'est Lui qui vous guide et vous dévoile son Pays,

 qui continue d'expliquer dans le bus où l'on s'est endormi,

 Lui encore qui vous emmène chez l'Apothicaire

 Lui qui subit parfois vos sautes d' humeurs passagères.

 Ces temples dans la brume à Bagan, là-bas en Birmanie

 comment t'étais-tu vêtu ce jour-là mon ami,

 était-ce de jaune ? Était-ce de bleu avec ta bague assortie

 et à Tokyo dis moi y a tu vu le Mont Fuji ?

 Promet moi, parles-m'en dans un prochain courriel

 l'on dit de Lui qu'actuellement il sommeille

 et sera très coléreux si un jour il s'éveille ;

 l'as tu vu découvert la tête crevant les nuages

 ou tel une vierge cachant ses flancs trop sages ?

 Parle moi de Bouddha et de ses belles paroles

 tu m'as dit récemment comprendre enfin l'une d'elles

 tu parles et écris si bien ma langue maternelle

 alors que moi je parle le Thaï même pas comme une vache espagnole !

 Parle moi de la rivière Kwaï, du Chao Phraya ou du Mékong,

 parle moi des tribus Karens ou bien des Hmongs,

 raconte moi le Bouddha d'Emeraude, le Bouddha couché,

 Sukhothaï, phitsanulok ou bien Chiang Rai,

 le train de nuit, le radeau, les éléphants,

 la soie aux mille et une couleurs et l'histoire de l'éléphant blanc,

 je te décrirai moi ma ville, ses monuments et ses toits,

 ses églises, ses cathédrales, ses vignes et son bon vin,

 mes lectures, les sculptures de Camille Claudel et de Rodin,

 je te citerai aussi Rimbaud et son « dormeur du val »,

 et puis Paris avec son french cancan et son music hall !

 La Place du Tertre à Montmartre et les *croqueurs de poires

 le Pont d'Arcole, le Pont Neuf et le Pont des Arts,

 si tu me racontes les rizières vert tendre et ses planteurs

 je te parlerai moi des champs de blé et des moissonneurs,

 on a beaucoup à s'apprendre l'un et l'autre crois moi

 mon ami du bout du monde.... à une autre fois.

FIN

Texte de Marina. N'oubliez pas de mettre votre commentaire. Merci.