Je suis, ON est retournés à New York. On avait tant envie de voir tout ce que l'on n'avait pas vu, de revoir aussi ce que l'on avait déjà vu. Ce voyage était programmé depuis septembre 2015 et nous l'avons paufiné. Du 3 au 16 mai 2016.

Par quoi vais-je commencer ? j'ai tant et trop de choses en tête. Tant de choses qui se bousculent et qui voudraient être en première place. Alors, tout d'abord, je vais parler de la nouvelle gare du World Trade. Oculus. Un oiseau blanc géant. Une signature de Santiago Calatrava. Quelque chose qui nous a scié à la base, scotchés, ébahis, émerveillés, emballés.

 OCULUS, L'OISEAU BLANC

P1090860-11

 

Quel est cet étrange oiseau

accollé à Ground Zéro

toutes ailes déployées

si blanches immaculées ;

il s'est posé un jour

ainsi aux pieds des tours

trouvant alors sa place

dans les géants de glaces.

Fantastique et grandiose

cette incroyable chose

se laisse par le soleil couchant

se caresser les flancs.

20160512_143108-11

Dompté peut-être cet oiseau géant

nous a happé dans son ventre vide

un vide qui s'étend de l'entrée à l' abside

un ventre plus long qu'une cathédrale

d'où l'on y voit le ciel par sa colonne dorsale.

20160512_142426-11

Ceci est, dit-on la future station de métro

où vont se ruer new yorkais, américanos et hispanos

avec à la main leur mug isotherme de café chaud 

aux heures de pointe dans ces rames de métro.

« Oculus » ainsi se nomme cette colombe blanche

prend son envol ici au pied de Ground Zéro

renaît près des fontaines qui servent de tombe

à ceux qui sont tombés et à tous les Héros.

P1100607

Une rose, une seule, posée là comme une prière

par une main anonyme, ou par un être cher

est ouverte aujourd'hui, sera fanée demain,

l'on dirait presque un geste de la main.

P1100724-11

J'ai vu ces deux bassins de marbres aux noms gravés

comme j'avais vu et contemplé un jour les Twins

ai eu une pensée pour Lui, pour Elle, pour Eux, chacune des victimes

…..et j'ai regardé sur les bords du bassin l'eau couler.

P1100790-11

Que l'on y voie là un oiseau préhistorique ou une simple colombe

que l'on vive à côté, où que l'on y vienne pour un jour ou pour une heure

on ne peut qu'admirer cette Oeuvre de marbre que la lumière inonde

et moi je reste ébahie et admiratrice par tant de splendeur.

FIN

P1090856-11          20160512_142357-11            P1090862-11               P1100599-11    

 

20160512_143028-11

Texte et photos de Marina. N'oubliez pas votre commentaire. Merci