New York 2016. La One World Trade Center. Le 102ème étage. Comment ne pas me souvenir que j'étais montée au 110ème étage de la Tour Sud du World Trade Center. Bien sur que je me souviens. Les Tours jumelles. 415 mètres. J'y étais. 1988. Un moment inoubliable. Inoubliable aussi le 102ème étage de la One World Trad Center.

 

Il était une fois deux tours à Manhattan

photos retrouvées dans mon album photos N.Y. 1988

photo de 1988 Les Twins Towers

le rectangle sombre sur la première tour est un laveur de vitres sur son échaffaudage

retrouvée dans mon album photo de 1988

Le hall d'entrée en marbre, immensément grand (photo de René sur la photocopie du récit)

photo mise sur le récit de voyage fait par René Rey

ses toiles de Maîtres accrochées aux murs du Hall (photo de René)

photo du récit fait par René Rey

voici mon tiket d'entrée au World Trade Center

tiket d'entrée

au 107ème étage, des parois vitrées faisant tout le tour de l'étage (photo de René)

photo du récit de René Rey

ICI, ci-dessous, le 110ème étage, en plein ciel. Quand je vois cette rambarde, je me demande bien où j'ai vu la sécurité. Et dire que je me suis penchée !! (photo de René)

photo du récit fait par René Rey

 

Il était une fois deux tours à Manhattan. Deux tours parfaitement identiques hautes de 415 m. (quoi que l'une d'elles faisait 417 m). Deux tours qui étaient à elles deux le symbole des Etats Unis. Deux tours de verre et d'acier. La Tour Nord et la Tour Sud. 43600 fenêtres sur chacunes d'elles. 

1988. C'est sur la Tour Sud que je me suis offert cette fenêtre ouverte à 360 ° sur le Tout Manhattan. Au 110ème étage se trouvait la plus haute terrasse à ciel ouvert . 110 étages atteints en moins d'une minute. C'est de là haut qu'avec un petit appareil minable j'ai pris les ponts, les Buildings et l'Hudson. C'est avec ce petit appareil encore,  en me couchant à leurs pieds que je les ai photographiées sur toute la hauteur. Il me reste 2 ou 3 photos médiocres. Ah ! Elles n'étaient pas faciles à prendre je me souviens. Mais j'ai quand même des photos des tours jumelles. J'étais fière de moi ce jour-là, car j'avais surmonté ma phobie de la hauteur et du vide. Fière de moi d'être sur la terrasse et circuler de tous côtés et j'étais même rassurée par tant de sécurité à cet endroit.

2001. Je suis au boulot ce jour-là. On est le 11 septembre. Deux potes qui reviennent de leur visite de chantier arrivent choqués par ce qu'ils viennent d'entendre à la radio. Ils parlent vite, tous les deux à la fois. « un avion s'est écrasé dans une tour jumelle ». On croit tous à un canular. Mais non. C'est la vérité. Ce sera même pire. C'est un attentat. On regardera les yeux rivés derrière notre petit écran, dans un nuage de poussière, s'effondrer les Twins Towers comme un château de cartes. Etait-ce un film que l'on voyait ? N'y a-t-il pas un Bruce Willis qui va arriver et sauver le monde ? NON. C'était une triste vérité. Voilà, elles étaient capables de prévenir un ouragan, un séisme, mais pas une attaque de guerre. Il était une fois deux tours.Que j'aurais cru indestructibles !

Deux bassins sont maintenant à l'emplacement des Twins. L'endroit, c'est « Ground Zéro ». Ils sont construits à l'emplacement même des 2 tours. Les noms des victimes ont été gravés sur les parapets en bronze. Aujourd'hui, il y a une fleur, une rose, sur le rebord. Quelqu'un, quelqu'une l'aura déposée là pour se recueuillir. Rappeler à tous qu'ici même des milliers de personnes ont perdu la vie.  Pour sûr que je me rappelle. Je les ai vues. J'ai été là, où à côté, ou pas loin, mais devant, dedans, en haut.

P1100726-11

Une nouvelle Tour est là. La One World Trade Center. Magnifique tour de verre. Elégante. Taillée et posée comme un joyau. Le soleil qui tape dedans renvoie une lumière explosive. En 2012, elle n'était pas terminée. Cette année, 2016, nous monterons ses 102 étages en 47s. Il n'y a pas de terrasse extérieure mais des baies vitrées sur 360° (sécurité oblige!).

P1100727-11

Que dire ? que penser ? La peur ne m'a pas effleuré en passant la porte. Je ne me rappelle pas avoir appréhendé qu'il eût pu se passer quelque chose. Non. J'étais presque la première à monter dans l'ascenseur. Et pas un seul instant, que ce soit dans l'ascenseur, que ce soit au 102é etage je n'ai craint que quelque chose nous arrive. Et je m'en félicite. Et j'en suis super contente aujourd'hui. J'ai des photos, d'en bas, d'en haut, de côté, de partout !

En sortant de la One World Trade Center, c'est là que nous sommes allés au Musée du 11 septembre. Sous la Memorial Plaza se trouve le musée du 11 septembre. C'est une exposition des objets recueillis juste après les attentats. Carcasses brulées de camions de pompiers, poutrelles de fer tordues par le feu, escaliers calcinés. Le regard sur ces objets reste discret, fuyant. On n'ose la photo , mais on la fait quand même.Rapidement. Discrètement. Respectueusement. Le respect vient de lui même. C'est un moment très douloureux.

P1100740-11

l'antenne de radio de la Tour Nord

P1100750-11

Escalier par lequel des centaines de personnes on pu s'échapper: il est surnommé l'escalier des survivants

P1100747-11

fondations

fondations

Les tridents. Vestiges des tours jumelles

P1100735-11

camion de pompiers

camion de pompiers

description de la photos suivante

P1100779-11jpg

P1100786-11

morceau du Vol 11 le prmier avion qui percuta la World Trade Center

P1100777-11

camion de pompiers

P1100754-11

derrière ce mur aux mosaïques de couleur, se trouvent les restes des victimes non identifiées :

RIEN DE VOUS EFFACERA DE LA MEMOIRE DU TEMPS

P1100748-11

Entre ces tours se trouvait une sculpture. Une sphère de bronze de plus de 7 m de haut. On la vue à Battery Park quelques jours avant d'aller au Mémorial. La sphère a été retrouvée au milieu des gravats. Endommagée oui, des bosses et des trous, mais rescapée elle a été mise dans ce jardin à l'extrème sud de Manhattan.

Depuis, cette sculpture est devenue elle aussi une attraction touristique due au fait qu'elle ait « survécu » aux crash aériens et aux effondrements des Twins comme un brave petit soldat, revenant de guerre avec seulement quelques hématomes , quelques cassures, quelques blessures .

the sphère

Aujourd'hui, 28 ans après avoir mis les pieds pour la première fois à New York, je relis le récit de notre voyage que René avait  écrit et mis en photos. Il s'occupait des voyages longs courriers d'une amicale. Je relis tout en me disant : se souvient-il d'une phrase qu'il avait écrite ? une petite phrase qui, sur ce récit, vient après toute une longue description de la construction des tours, depuis les fondations jusqu'à la finition. Ce béton utilisé qui selon lui pouvait couvrir un trottoir de 15 m de large et aller de New York à Washington. Ces fondations de plus de 20 m de profondeur. Juste après il avait écrit : "Alors, maintenant que tout cela tient bien debout, entrons pour visiter Two Trade Center". il avait écrit ça ......:  alors que tout tient cela tient bien debout ! Le sort en a voulu autrement...............Je me souviens. Il était une fois 2 tours à Manhattan.

FIN

Texte de Marina. Photos de Pieb, de René (si elles sont de mauvaise qualité, c'est qu' elles proviennent d'un récit photopié comme on le faisait à l'époque : soyez indulgents)  et de Marina. N'oubliez pas votre commentaire. Merci