un concours de poésies en 2017 sur voyages autour du monde. J'ai rendu hommage ICI à Gilbert, papa de Pieb qui a fait comme on dit : l'Indochine.

Les dessins sont faits au crayon de papier directement sur la table blanche et photographiés avec le téléphone. La Baie d'Halong est une photo.

 

SAÏGON

Sur les pas d'un petit soldat

 

baie d'Halong

Asiatique à vélo

20170502_162004(1)  

Vieillard vietnamien

20170502_164151   

jeune fille asiatique
   

20170502_165147 

la muraille de Chine

20170502_160123(1) 

le Kilimandjaro

20170502_161044(1)

 

Les voyages commencent pour moi dès les passeports en mains

reste à venir la date du départ dans un an, un mois ou même demain ;

Alors là, qu'importe le lieu, la destination où que j'aille,

que ce soit la Muraille de Chine ou les trésors de Dubaï,

le toit du Kilimandjaro sous un soleil naissant

ou vivre un conte des mille et une nuits au Rajasthan !

L'Asie est fascinante, partons pour la Terre des Dragons

Ho Chi Minh d'aujourd'hui qui hier s'appelait Saïgon

foulons ensemble le bitume de la Route Mandarine

montons au Col des nuages là où la brume mange le sommet,

et volons en haut de la montagne aux Cinq Collines

mais avant de nous y perdre, laissez-moi vous conter.

C'était un rêve lointain, plus loin que je l'imagine,

un rêve du Tonkin, un rêve de mousson, un rêve d'Indochine

j'ai fantasmé sur cette ville aux mille parfums aux mille couleurs

m'impreignant tant de ce Pays jusqu'à en suinter la moiteur.

Parce qu'un jour, c'était au siècle dernier

quand Saïgon n'était pas encore Hô Chi Minh

quand le Vietnam s'appelait encore l'Indochine

c'est ICI que débarqua un petit soldat français.

Regardez-moi ces vietnamiennes et tous ces vietnamiens

visages souriants, depuis l'enfant qui joue jusqu'au vieillard édenté,

depuis cette jeune fille en blanc jusqu'au paysan épuisé

en guise de bonjour, inclinez votre tête et joignez vos deux mains.

Et puis comme moi, troquez vos frusque frenchies contre un simple sarong,

et plongez votre regard dans les eaux bleues d'Along,

là où les rochers de calcaire ressemblent à ceux de « Pandora »,

ils semblent se balancer suspendus entre le ciel et la mer et parfois,

une jonque se perd dans la brume jusqu'au Delta du Mékong.

Alors, oublions qu' Hô Chi Minh a remplacé un jour Saïgon

et entrons dans les terres de Légendes et de Dragons.

FIN

 

À Gilbert B.

Texte de Marina. Photo Internet. Les dessins sont dessinés directement sur la table blanche au crayon de papier et photographiés avec le Téléphone. N'oubliez pas votre commentaire. Merci