Avez-vous remarqué qu'après avoir déballé les cadeaux, papier cadeau, boîtes, emballage, rubans, et bien tout cela traînait par terre. Ces papiers cadeaux qu'on avait eu tant de mal à faire bien, scotcher, plier, faire une petite fantaisie. Tout ça, déchiré, piétiné, froissé et mis à la poubelle.

 

Après les cadeaux

 Que Noël était attendu en cette nuit du 24 décembre

les enfants, petits êtres de 7 à 11 ans, ces chers petits

piétinaient et refusaient de monter dans leur chambre

et n'avaient pas sommeil, pas question donc d'aller au lit.

Ils voulaient voir de leurs yeux ce bonhomme aux cadeaux

il paraît leur avait-on dit que sa hotte en était pleine,

d'où qu'ils soient placés ils pouvaient le voir arriver sans peine

par les baies vitrées nues de décoration et de rideaux !

Les heures passaient et le sommeil s'empara d'eux trois,

on n'entendait plus un bruit et c'est là qu' IL en profita...

aidé de quelques uns de ses braves lutins,

pour déposer les paquets bien ficelés au pied du sapin.

Les enfants on dormi vite cette nuit-là, car les voilà déjà

prenant à pleines mains les cadeaux bien étiquetés,

« celui-là est pour maman, celui-là pour papy, ceux-là pour moi »

« ouaouh ! il a amené tout ce qu'on avait demandé »

Ce furent alors des dizaines de petits doigts qui arrachèrent,

déchirèrent, froissèrent, piétinèrent, boîtes, papiers et rubans,

des monceaux de papiers cadeau traînaient par terre,

les jouets étaient déballés et chacun des enfants

encore en tenue de nuit était assis à même le sol,

l'un penché sur sa guitare cherchant à l'oreille la note sol,

l'autre avec un jeu de dentiste moulait des chicots en pâte à modeler

quant à la dernière, devant tout ce tas de jouets

elle cherche encore avec quoi elle va bien s'amuser.

 La poubelle au dehors déborde et n'en peut plus

d'avaler depuis ce matin, carton, papiers et détritus,

ce sont les » après cadeaux », les restes de Noël,

Allez les enfants, plus que 365 jours avec le prochain Noël.

FIN

 

Texte de Marina. N'oubliez pas votre commentaire. Merci