vous ne savez peut-être pas ce qu'est vivre en fauteuil. Tout est très difficile. Une sortie, un voyage, le train, tout cela devient une vraie expédition. Un combat de tous les jours pour les sorties de tous les jours, contourner un obstacle sur un trottoir, aller dans les magasins où l'accès n'est pas prévu pour un fauteuil. On pourrait en dire plus encore, mais ce n'est pas le but de mon texte d'aujourd'hui.

Aujourd'hui, je veux seulement vous faire lire ce texte. 

 

CHRIST' AILES

 

Elle rêve de voyages, partir loin comme elle dit,

elle rêve des rêves longs,si longs, à n'en pas finir,

parfois elle regarde dans le ciel un avion et le suit

un jour ou l'autre elle finira bien par partir !

ELLE est clouée dans son fauteuil custom made in « chouchou»

alors, quitte à me briser les os, je la porterai sur mon dos,

elle est si légère, un poids plume que j'lui dis, un p'tit moineau !

Un p'tit oiseau frèle qui se pend à mon cou.

« Crist', on se prépare, j'ai bouclé les valises,

j' t'emmène à Venise, aahhh Venise, sa Tour de Pise,

et on prendra un p'tit frizzante au pied du Rialto »,

« Faute de jambes, l'amour ça donne des ailes » qu'elle dit !

  on pourait aller plus loin en prenant l'vaporetto ?

Ooohh ! Regarde les Palais, là, c'est le « Daniéli  !

et si t'as pas encore trop mal aux épaules,

mènes moi veux-tu aux canaux faire un tour de gondole,

j'aime les clapotis de l'eau sur les flancs du bateau

j'aime les sérénades des gondoliers : « ti amo, redis-moi ti amo » ;

Et puis fais moi grimper en haut du Campanile, juste pour voir

peut être que d'en haut je pourrai m'envoler plus loin,

chevaucher les chevaux de la Basilique Saint Marc

et pour les verres de Murano.... on verra ça demain ».

Dans mes bras elle voyage dix fois mieux que personne,

après Venise et ses canaux, je l'emmenerai à Vérone

ELLE, ce n'est pas Juliette mais je suis son Roméo

capable de l'emmener partout de par le monde sur mon dos.

 

FIN

Voilà, tout est dit. N'oubliez pas votre commentaire. Merci.