Ce n'est encore qu'un projet. Cadeau d'anniversaire. Une date à marquer.  Quelques jours à Marrakech. Il s'agit de bien mener ces jours. En attendant, j'en rêve. Et quand j'en reviendrai : promis vous aurez des photos.

REVE A MARRAKECH

 

L'idée d'un riad au cœur de la Médina

un rêve de mille et une nuits où je me vois déjà.

des fontaines cristallines dans un jardin intérieur

des sofas moelleux sous un oranger en fleurs,

C'est Marrakech !

Aller me perdre dans les souks et faire de la calèche

sentir des effluves de musc et de safran, de bois et de cuir

et marchander l'achat de paschminas de soie et de cachemir.

Aller sur Jemaa el-fna rien que pour l' atmosphère

dans la fumée des rotisseurs, et pour la soupe de fève

et attendre dans le brouhaha que le jour s'achève

puis …..... soudain

se laisser surprendre par le muezzin

qui chante tristement sa complainte séculaire.

Bien d'autres choses encore, peut être même le désert

dire bonjour au P'tit Prince s'il est encore là,

lui dessiner un mouton grand comme ça,

et découvrir la palmeraie ou des recoins berbères,

avancer au balancement d'un bon vieux domadaire

prendre notre ombre sur le sable en 2 ou 3 photos

...... vieux chameau !!

retourner m'imprégner de ce Jadin Majorelle

débordant de plantes exotiques et de bleu outremer

y plonger en apnée les yeux grands ouverts

déambuler d'allées en fontaines en se sentant pousser des ailes,

puis s'aventurer dans la roseraie jusqu'à la stèle,

d' Yves Saint Laurent.

Déguster un thé à la menthe, préparé dans tout son art

et laisser mes lèvres se coller à la mousse de ce nectar,

laisser mes papilles et mes narines s'énivrer de son parfum

écouter la musique qui tombe en ruban de thé marocain.

(Repenser à ce proverbe marocain qui dit :

le premier verre est doux comme la vie,

le second est fort comme l'amour

le troisième amer comme la mort.)

Je fouinerai ça et là, à user mes semelles dans la casbah

et chercherai dans ce méli mélo de tout et de rien

la lampe magique et merveilleuse d'Aladin

et ferai apparaître le bon génie.... pourquoi pas !!

et peut être, j'irai au Jardin Rouge, au milieu de nulle part

une oasis au pied de l'Atlas où fleurit le Sreet Art,

un refuge presque irréel, comme un paradis pour artistes

j'irai , oui, car comme eux, j'ai la plume et l'esprit fantaisiste.

 

FIN

Texte de Marina. N'oubliez pas votre petit commentaire. Merci.